JE ME SUIS FAIT PRENDRE PAR L'ORAGE

« Contentons-nous de nous dire que le théâtre, comme la vie, est un songe, sans trop se soucier du mensonge. » Jean-Louis Barrault

Affiche_imp-001.jpg

LE SPECTACLE

Je me suis fait prendre par l’orage est un spectacle où se rencontrent le théâtre et la danse, écrit et mis en scène par Mathilde Flament et dont les solos dansés sont chorégraphiés et interprétés par Léa Georges. Deux comédiens accompagnent ce projet, ce sont Claire et Le Protagoniste. Un jour d’orage, Claire se fait prendre par la pluie et se retrouve à s’abriter à côté d’une ruche à livres. Au détour d’une lecture, elle fera la connaissance du Protagoniste, le temps d’une après-midi. A moins que ce ne soit un songe ? Un spectacle où se mêlent théâtre, danse et musique, au rythme de textes classiques et d’anonymes, de Gaël Faye à Edmond Rostand, de Grand Corps Malade à Ben Mazué.
Et si rien de tout cela n’était réel ? Et si elle avait tout inventé ? Et si on ne savait rien, perdus dans la contemplation de ces comédiens, bercés par leurs mots, hypnotisés par la danseuse… et si ce spectacle n’était qu’une parenthèse à votre quotidien ? Et si nous rêvions ensemble pendant une heure, oubliant le dehors, ne cherchant plus à démêler le vrai du faux, l’illusion de la réalité. Car au fond, qu’est-ce que le vrai ? Pourquoi des mots écrits à l’encre seraient-ils moins vrais que vos trajets de métro ?
Nous allons vous raconter une histoire, mais a t-on précisé s’il s’agissait d’un mensonge ou d’une réalité ?

Julie Garcia, Soizic Thiébaud et Yoann Rollo en juillet 2018. Crédit photo Elisa Galliez

LE SPECTACLE À SES DÉBUTS

LE SPECTACLE A SES DEBUTS

C’est un spectacle parti de rien, des bouts d’idées assemblées les unes aux autres qui devinrent des textes, des musiques, une ambiance. L’envie de raconter une histoire, qui s’est peu à peu transformée jusqu’à devenir une pièce.

C’est en octobre 2017 que tout a commencé : revenue au théâtre depuis peu, Mathilde Flament commence à poser des idées sur le papier. Un premier texte, une musique et l’idée de créer un univers où se mêleraient la danse et le théâtre. Encouragée par Julie Garcia, ancienne chorégraphe et interprète des solos dansés, elle se lance et les mots d’encre deviennent peu à peu un spectacle.

En avril 2018, les deux jeunes femmes organisent des auditions et rencontrent Yoann Rollo (qui tient aujourd’hui encore le rôle du Protagoniste) et Soizic Thiébaud (retrouvez-la sur Instagram). L’équipe au complet entame alors   les répétitions en vue des trois dates prévues au studio Le Regard du Cygne, les 5, 6 & 7 juillet 2018. C’est à l’issue de ces représentations que le spectacle est programmé pour 9 dates au théâtre de la Comédie Nation pour la saison 2018-2019.

Cette reprise s’est accompagnée de changements au sein de l’equipe : étudiante au CELSA, Soizic Thiébaud a quitté la troupe afin se concentrer sur ses études. Elle fut suivie par Julie Garcia, qui se consacre désormais à ses propres projets (retrouvez-la sur Instagram). C’est ainsi que sont entrées dans l’aventure Léa Georges, nouvelle danseuse et chorégraphe, et Claire Isirdi, comédienne, formant l’équipe de cette reprise 2018-2019.

 

AUJOURD'HUI

Saison 2018-2019

DSC01850-15.jpg

L'AVENTURE COMÉDIE NATION

Après la présentation de projet les 5, 6 & 7 juillet 2018, le spectacle a été programmé à la Comédie Nation pour neuf dates, du 6 décembre 2018 au 14 février 2019. 

L'équipe s'agrandit, Sophie Corvellec prend en charge les lumières pour co-créer avec Mathilde une ambiance propre au spectacle. 

55611025_598199440676901_587004153126767

REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES

Du 20 au 22 mars 2019, la compagnie s'est envolée en Bourgogne pour quatre représentations - dont trois destinées aux scolaires des collège Jean Bertin et lycée Jacques Amyot.
Pauline Corvellec a rejoint l'aventure pour assurer la reprise du rôle de Claire et l'équipe a assurée les échanges avec les élèves et les bords plateau à la fin de chaque représentation, dans une optique à la fois d'échange et pédagogique.

 

ILS NOUS SOUTIENNENT

Grand Corps Malade, en nous cédant les droits pour son morceau « Au théâtre ».

Gaël Faye, en nous cédant les droits pour son morceau « Tôt le matin ».

Yves Jamait, en nous cédant les droits pour son morceau « En deux mots ».

Le Service Culturel de la Faculté de Lettres de Sorbonne Universités.

Le Domaine Verret, que nous remercions chaleureusement, et tout particulièrement Bruno Verret pour son soutien inconditionnel lors des représentations de juillet 2018 au Regard du Cygne.